Dans le cœur de la capitale de Malte, la Valette, un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco, se trouve le majestueux palais du grand maître, choisi comme plate-forme principale de la présidence. Au cours de la présidence maltaise du Conseil, le palais accueillera un large éventail de réunions de haut niveau qui comprendra des réunions de haut niveau mais également des réunions ministérielles. Ce site historique, conçu par Girolamo Cassar en 1571, a continué de tenir un rôle central dans la mise en place du moteur politique maltais, comme en atteste sa longue histoire.
 
Dans le cadre des Chevaliers de Saint-Jean, le palais a servi comme résidence officielle aux grand-maîtres consécutifs. Les coloniaux britanniques ont utilisé le palais en tant que palais du gouverneur. Il a ensuite été amélioré avec l’addition de nombreuses œuvres architecturales suite aux dommages à la suite de la deuxième guerre mondiale. À la suite de l’indépendance maltaise en 1964, le palais devînt le siège de la première Chambre des représentants, poursuivant ainsi son héritage en tant que point de pivot de la vie politique maltaise. Aujourd’hui, la chambre des représentants fut déplacée dans un nouveau Parlement construit à l’entrée de la capitale. Néanmoins, le palais du grand maître demeure à ce jour le bureau du Président de la République de Malte. 

Cette magnifique structure abrite désormais quatre appartements officiels. La chambre du conseil est superbement ornée d’une collection de tapisseries Gobelins, tissées en France et données en cadeau au Grand Maître espagnol Ramón Perellos y Roccaful. Les tapisseries datent de près de 300 ans et illustrent des scènes de chasse exotiques aux Caraïbes, en Amérique du Sud, en Inde et en Afrique. Ces tapisseries sont maintenues en parfait état à ce jour. Dans la grande salle à manger se trouvent une peinture de la Reine Elizabeth II ainsi que des portraits présidentiels de la République de Malte. La salle du Conseil suprême des chevaliers, que l’on appelle également la salle du trône, est ornée d’une série de douze fresques par Mattia Perez d’Aleccio mettant en scène des événements du grand siège de Malte en 1565. Le hall de l’ambassadeur, mieux connu sous le nom de salle rouge, présente des portraits de grands maîtres et autres gouverneurs, ainsi qu’un fresque mettant en scène des événements historiques de l’ordre de Saint-Jean. De plus, le Grand-Maître accueillait les personnes éminentes dans cet même appartement officiel. À ce jour, les dignitaires étrangers continuent d’être accueillis ici par le Président maltais.

Étant l’une des premières bâtisses construites à la Valette en 1571, le palais possède l’un des plus grands arsenaux d’armes au monde. L’arsenal remonte à l’époque des chevaliers de Saint Jean et se trouve encore dans son état d’origine.  L’armurerie du palais fut officiellement inaugurée en 1860 et devînt le premier musée public de Malte. Elle y figure l’armure personnelle portée par le Grand Maître Jean de la Valette, la remarquable armure damasquinée du Grand Maître Alof de Wignacourt ainsi qu’un éventail unique d’armes employées durant le grand siège de 1565 par l’Empire ottoman. Il contient également des pièces authentiques d’origine espagnole, française, italienne et allemande. L’armurerie est actuellement située à l’intérieur de deux grands halls qui auparavant abritaient les étables du Grand Maître. 
​​