​Le système de décision de l’UE se fonde sur un certain nombre de traités qui exposent le fonctionnement de l’Union. Ces traités, considérés comme principale source de droit, établissent le bon fonctionnement des institutions de l’UE qui peuvent adopter des dispositions de droit dérivées dans le cadre d’un processus appelé la procédure législative ordinaire. 

Cette procédure a été mise en place pour assurer le meilleur niveau de coopération entre institutions. Les principales institutions ayant le pouvoir de décision sont le Conseil représentant les gouvernements nationaux, le Parlement européen, représentant les peuples et la Commission européenne une entité indépendante des gouvernements de l’UE qui défend l’intérêt collectif de l’UE.

Le Conseil européen est composé de chefs d’État ou chefs de gouvernement des différents États membres de l’UE et des présidents du Conseil européen et de la Commission. Le haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité peut également participer aux réunions lorsque des questions relatives aux affaires étrangères y sont examinées. Il fixe des objectifs spécifiques et propose les méthodes pour les atteindre. Le Conseil européen peut prendre des mesures sur des questions d’actualité internationale à travers la « politique étrangère et de sécurité commune ». Il peut prendre des décisions sur les questions difficiles auxquelles le conseil des Ministres n’a pas su amener une réponse. En faisant ceci, il renouvelle la direction politique que prend l’UE en réponse aux défis actuels. Cette orientation politique est ensuite renforcée par le Conseil de l’Union européenne par l’adoption de nouvelles lois. 

Le Conseil de l’Union européenne, également appelé Conseil des ministres, est composé de ministres des gouvernements nationaux de l’Union. Les réunions du Conseil accueillent un ministre par État membre selon les domaines politiques à l’ordre du jour. 

Le Conseil a pour principale fonction d’adopter les actes législatifs européens. Il partage cette responsabilité avec le Parlement européen.  Le Conseil et le Parlement européen partage également l’adoption du budget de l’UE.

Le Parlement européen est directement élu par les citoyens qu’il est élu pour servir et tient trois rôles principaux. Il partage le pouvoir législatif avec le Conseil.  Il partage son autorité avec le Conseil sur le budget de l’Union européenne et de ce fait influe sur les dépenses de l’UE.  Il supervise les activités de l’UE et exerce un contrôle démocratique sur la Commission européenne en approuvant ou rejetant une nouvelle Commission toutes les 5 années.

La Commission européenne est l’institution politiquement indépendante qui représente et défend les intérêts de l’UE dans son ensemble.  La Commission européenne est responsable devant le Parlement européen.  Elle présente des propositions législatives qui seront présentées au Conseil et Parlement. Il est donc chargé de la hiérarchisation des actions et la définition d’objectifs. Parmi celles-ci figure le budget de l’UE, soigneusement énoncé pour couvrir chaque domaine politique de manière adéquate et assurer la gestion des politiques de l’UE. Elle peut aussi faire appliquer le droit européen en collaboration avec la Cour de justice de l’Union européenne et représente l’Union européenne à travers le monde.

Ce processus complexe fut mis en place afin de garantir la démocratie, promouvoir les valeurs de l’UE, le développement et surtout agir au service des citoyens.