Langues à Malte

Le maltais et l’anglais sont les langues officielles de Malte comme stipulée par la Constitution. Comme État membre de l’UE, le maltais est également une des 24 langues officielles de l’Union européenne. Sa zone d’influence va au-delà de l’archipel maltais et des réunions de haut niveau tenues à Bruxelles. Il existe des communautés maltaises émigrées en Australie, au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada entre autres. Au fil des années, le maltais est devenu la langue principale à cause de son usage quotidien alors que l’anglais est la langue favorisée pour le commerce et l'administration.  

Histoire brève

L’influence des différents pouvoirs, au fil des siècles, a contribué à la formation du maltais qui est devenu une langue sémitique écrite avec un alphabet latin, diversifié par l’anglais et l’italien (l’anglo-saxon et les langues romanes, respectivement). Par conséquent, les universitaires ont du mal à tracer l'étymologie de certains mots. 

À cause de similitudes au niveau sonore, il est largement accepté que le maltais dérive de l’arabe (langue sémitique). Toutefois, un certain nombre d’universitaires soutiennent que le maltais existait déjà à l’époque phénicienne (c. 750 avant J.C.). D’autres ont pris une position plus audacieuse et font valoir que le maltais à l’époque était en réalité une évolution naturelle de la langue phénicienne.

L’arrivée des normands aux environs de 1090 signifiait que le maltais fut exposé aux influences du sicilien et de l’italien. Tous deux appartenant à la famille des langues romanes. Avec cette évolution, le maltais est devenu flexible et adaptable et s’est transformé en un moyen de communication efficace pour la population maltaise.

Preuve supplémentaire en est l’harmonisation du maltais et de l’anglais, un processus entamé sous la gouvernance britannique.
Au fil des ans, l’insularité des îles maltaises a produit un nombre de dialectes, nettement perceptibles à l’oreille. La langue maltaise reste la seule langue sémite avec un alphabet latin.

 En restant ouverte aux influences externes, la langue maltaise continuera d’évoluer.



​​